[Review] Who Are You?

En bref

  • Petite déception parce que c’est la chaîne tvN… Mais en même temps, elle n’est pas une pro du policier comme OCN, donc pour cette raison que je ne suis pas surprise non plus de ne pas avoir été conquise par Who Are You?
  • L’équilibre entre l’aspect policier/enquête et le “triangle” amoureux a été mon plus gros problème.
  • Même si on parle de fantômes, ce n’est pas un drama d’horreur. C’est un drama simplement no prise de tête, sans véritable rebondissement. Je ne regrette pas les 16 heures que je lui ai consacrées, mais ce n’est pas un drama que je regarderai à nouveau.

Who Are You raconte l’histoire de Yang Si On (So Yi Hyun). Le drama commence alors qu’elle se réveille après un coma de 6 ans après avoir été blessée sur un bateau. Si On n’a plus aucun souvenir, mais nous téléspectateurs savons qu’elle a subi un traumatisme parce qu’elle a vu son petit-ami Hyung Joon (Kim Jae Wook) mourir d’une balle tuée à bout portant alors qu’il menait son enquête sur un bateau. La police interroge Si On, mais cette dernière souffre d’une amnésie totale et se retrouve affectée au département des objets perdus. Elle a sous ses ordres Cha Gun Woo (Ock Taec Yeon), un fringant policier qui a l’impétuosité de la jeunesse. Il se retrouve assigné à ce poste après avoir eu la gachette un peu trop facile lors d’une opération avec le département en charge des homicides and co. Croyant d’abord à des hallucinations, Si On aide cependant les fantômes qui viennent à elles pour reposer en paix. Si la première partie du drama sert à établir les “règles du fantastique” dans ce drama, la deuxième partie n’arrive pas à maintenir le mystère du début avec le meurtre de Hyung Joon. En effet, il revient auprès de Si On pour la protéger puisque ceux qui l’ont tué cherchent à l’éliminer elle… C’est beaucoup plus excitant sur papier qu’à le voir à l’écran.

Ce que j’aime et ce que j’attends d’une série policière, ce sont des enquêtes intéressantes. Elles n’ont pas être compliquées. Je suis toujours aussi fan du Clan des 7 et du Club des 5 à mon âge, donc c’est pour dire que je n’ai vraiment pas des critères élaborés. Il me faut peu, mais un minimum quand même. La première enquête n’était pas extraordinaire mais servait de bonne introduction. La deuxième était plutôt bien menée. La troisième était en rapport avec le père de Gun Woo et servait uniquement à ce que Gun Woo le cartésien ait une preuve “irréfutable” du don de Si On, donc j’accepte l’enquête pour ce qu’elle est. C’était aussi l’occasion au passage d’avoir un quart d’heure d’émotion en apprenant le passé de Gun Woo… Mais à partir du moment où l’intrigue est partie sur l’enquête au sujet de la mort de Hyung Joon, qui mène au démantèlement d’un réseau de corruption au sein de la police, j’avais l’impression que le drama ne savait pas quoi faire pour garder le mystère et nous donnait plein de scènes pour combler le vide de l’intrigue. Par exemple, Hee Bin (Kim Ye Won) avait un rôle important en tant que shaman, elle aidait Hyung Joon à communiquer avec Si On, mais 90% des scènes de Hee Bin étaient avec Sung Chan (Noh Young Hak) et je ne voyais pas en quoi ça servait l’intrigue. C’était censé être le facteur comique, je suppose, mais vu que ce n’était pas dans le cadre de l’intrigue et pas une véritable intrigue secondaire en elle-même, j’ai trouvé leur relation sans intérêt. Ils étaient juste un moyen de lancer des petites piques sur le monde du divertissement puisque Sung Chan espère devenir idol après son service militaire et Hee Bin se faisait passer pour une idol en devenir quand ils se rencontrent la première fois.

Bref, pour revenir à l’intrigue principale. Dès le départ, nous téléspectateurs sommes déjà aiguillés sur les méchants et sur le pourquoi ils sont les méchants, donc les scènes de révélation n’ont pas cette tension à couper au couteau, surtout les deux derniers épisodes qui étaient d’une platitude parce que tout s’est déroulé comme on s’y attendait, donc bon… J’ai un problème avec les criminels qui se comportaient en amateurs, à croire qu’ils faisaient tout pour se faire attraper,

L’aspect romantique est très guimauve. C’est mignon à petites doses, mais on a affaire à des personnages qui approchent de la trentaine, j’ai un degré de tolérance moins important face au “WOW-J’AI-REUSSI-A-LA-REGARDER-DANS-LES-YEUX”… donc j’aurais préféré que Cha Gun Woo fasse un peu moins gamin, surtout qu’il était capable de se montrer sérieux quand Si On avait besoin d’être rassurée, donc…  J’aime le fait que les K-dramas jouent la carte de la maladresse sans faire comme les séries US où les personnages (même adolescents) sont soit des experts du sexe ou n’y connaissent rien et dans ce cas ils sont complexés par leur ignorance ou tournés en ridicule. Mais les K-Dramas poussent parfois trop loin le côté naïf de la chose.

Conclusion… Who Are You n’était ni vraiment romantique, ni vraiment policier, ni vraiment fantastique. L’équilibre entre les genres est fragile, mais pas agaçant. Cela ne m’a pas fait crié “wow, encore un épisode !”, mais ce n’est pas un drama que je regrette avoir regardé. J’espère simplement que Kim Jae Wook aura un rôle de lead la prochaine fois et qu’il sera formidable.

Advertisements

La parole est à vous

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s