[Review] Can We Love? – Episodes 1-10

Could-We-Love-Poster1

Mon année K-dramatesque 2013 n’était pas ce que j’appelle un bon cru. Certes, j’ai trouvé quelques dramas qui m’ont tenu en haleine et ont vraiment suscité mon enthousiasme… Mais je n’ai eu absolument aucun mal à n’en retenir que 5 alors qu’il y a plus de 50 dramas diffusés en une année.

J’ai donc commencé 2014 sans aucune attente particulière. Moins de dramas à regarder = plus de temps pour se concentrer et faire quelque chose de productif. J’ai testé “Inspiring Age”, “I Need Romance 3”, “Miss Korea” et “Empress Ki”, je ferai certainement un article plus tard pour expliquer en quoi j’ai accroché ou pas, mais le seul drama que j’attends avec impatience chaque semaine est “Can We Love?”.

Diffusé sur jTBC depuis le 6 janvier, c’est ZE drama où je ne vois pas l’heure défiler quand je le regarde, qui me fait rire, m’attendrit. Pour résumer sans spoiler, nous suivons le quotidien de trois amies qui ont 39 ans et faisant le bilan de leur vie. Malgré leur parcours et leurs aspirations différentes, elles n’ont pas trouvé le bonheur ni la vie stable qu’elles espéraient quand elles étaient au lycée.

Il y a Jung Wan (Eugene), qui a divorcé d’un mari aimant mais dont la générosité les a forcés, eux, à vivre dans la pauvreté alors qu’ils avaient un enfant à élever et Jung Wan se démenait en cumulant les petits boulots. Le drama commence alors qu’elle est retournée vivre avec sa mère, elle aussi divorcée. Côté professionnel, malgré ses difficultés financières, Jung Wan a décidé de relancer sa carrière de scénariste et est engagée pour travailler avec un des réalisateurs en vogue, Oh Kyung Soo (Uhm Tae Woong). En apprenant à se connaître aussi bien sur le plan professionnel que sur un plan personnel, ils tombent amoureux… mais leur relation rencontre aussi quelques obstacles: un ex-mari qui veut reformer sa famille, un enfant qui veut revivre avec son père, une meilleure amie qui s’est persuadée d’être amoureuse du même homme…

Il y a ensuite Ji Hyun (Choi Jung Yoon). Elle semble avoir tout réussi. Issue d’une famille pauvre, elle s’est mariée avec un riche homme d’affaires qui l’a mise sur un piédestal. Pourtant, derrière le masque de la parfaite femme au foyer, se cache une vraie souffrance alors qu’elle doit garder le sourire face au mépris de sa belle-mère et de Sera (Park Jin Hee), sa fille en pleine crise d’adolescence. Je ne vais pas en parler maintenant parce que c’est vraiment trop spoiler, mais Ji Hyun cache un lourd secret qui est sur le point de détruire sa vie depuis que Do Young (Kim Sung Soo), son amour à la fac, est réapparu dans sa vie.

Enfin, il y a Sun Mi (Kim Yoo Mi). Fière d’être célibataire et d’avoir réussi sa vie professionnelle comme décoratrice d’intérieur, elle est une romantique qui espère trouver l’amour. Mais elle a certains critères auxquels ne correspond pas Yoon Suk (Park Min Woo) son employé dans la vingtaine avec lequel elle a une aventure. Alors qu’il lui prouve à plusieurs reprises son dévouement et lui renouvelle des marques d’amour, elle le repousse et s’interdit de l’aimer, en tentant de se convaincre qu’il n’est pas ce qu’elle recherche chez un homme.

Je pense que le drama a deux points faibles: le titre et les posters promotionnels. Certes, le titre est simple mais correspond quand même, mais les posters promotionnels passent complètement à côté du concept. Je crois qu’ils ont choisi des couleurs pour faire ambiance de Noël/automne parce que c’est la saison de diffusion, mais… Non.

Can We Love - Poster (2)

On dirait qu’on a affaire à une sitcom ou à un drama mièvre et ce n’est pas du tout le cas, sans compter que les couples sont déjà réunis donc “Can We Love?” et tu as déjà ce qui semble être la réponse en image avant même la diffusion… Pourquoi ? Passons.

Pour ce qui est du drama lui-même, mon seul problème serait (et j’emploie bien le conditionnel) serait le montage parce qu’ils s’efforcent de faire avancer les trois intrigues de façon parallèle et, parfois, la chronologie des événements est bizarre. Mais passons, ce drama réunit tout ce que j’aime: des personnages qui ne sont pas parfaits, qui connaissent les petits tracas du quotidien sans que cela soit ennuyeux. Les événements “extraordinaires” sont ramenés à l’échelle du “normal”. Tout s’enchaîne. C’est un rythme soutenu au niveau des révélations, des interrogations. Quand le téléspectateur découvre le secret d’un personnage, les autres personnages l’apprennent rapidement dans la foulée. Si ce n’est pas le cas, l’intrigue est construite de façon à ne pas faire traîner en longueur non plus pour que les autres personnages soient aussi mis dans la confidence au bon moment pour déclencher un autre événement.

Evidemment, la cerise sur le gâteau, pour moi, est la présence d’Uhm Tae Woong, my Uhm. Après “Sword and Flower”, ça fait du bien de pouvoir aimer son personnage ET le drama sans aucune restriction. 20 épisodes sont prévus, donc plus on avance, plus je vois à quel point j’aime ce drama et plus j’ai peur d’être d’autant plus déçue parce que nous savons que les K-dramas ont du mal avec les fins en feu d’artifice… J’espère sincèrement me tromper et écrire ma review finale avec un enthousiasme décuplé.

Je finis avec le second extrait de la bande-originale. (J’accroche même à la bande-originale !!! C’est le carton plein avec moi). C’est “I Want To Love Again” de Lunafly. Je n’ai pas encore compris la stratégie promotionnelle de Neganetwork pour ce groupe… Mais bon, la voix de Sam Carter, les paroles, la mélodie, j’adhère, j’adore.

[embedplusvideo height=”300″ width=”700″ editlink=”http://bit.ly/1fZlJjQ” standard=”http://www.youtube.com/v/skSFmlpiadI?fs=1″ vars=”ytid=skSFmlpiadI&width=700&height=300&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes=” id=”ep4833″ /]

Advertisements

6 Comments Add yours

  1. whateverwha says:

    Alors je me suis lancée! J’ai fini le 4ème épisode aujourd’hui.

    Ce que j’en pense: j’aime bien ce qui se raconte, la façon dont on est plongé dans leur tristesse et leurs regrets, le côté drama-autodérision (ya toujours une personne qui regarde les autres de loin).
    Les actrices aussi (moins elles sont jeunes, plus j’aime), et les beaux gosses ^_^ Par contre, le gars avec la moustache, il est trop beau mais il est limité dans son jeu d’acteur…il fait trop mannequin 😦 Et l’autre gars, Uhm Tae Woong, il est mieux, jeu d’acteur ET beauté.

    Ensuite les fringues: pourquoi le gars à la moustache a toujours l’air boudiné dans ses vêtements? lol Il est trop musclé, c’est ça? Quand même, le styliste aurait pu faire quelque chose. Et les baskets jaunes ou bleues associées avec un costard?? Pourquoi le directeur du drama s’acharne à le ridiculiser… XD ils sont jaloux, voilà tout :p Mais je reconnais que même l’ex-mari de la scénariste avait l’air boudiné dans son manteau une fois.

    L’amitié des 3 femmes: sympa de les voir ensemble, 3 femmes très différentes qui à mon avis sont restées amies grâce à la scénariste qui est l’élément fédérateur-conciliant. Mais j’ai du mal avec le cloisonnement sentimental qu’il y a entre elles parfois. Je comprends bien qu’on a pas à partager tous ses secrets avec ses amis proches, mais quand même, quand ça va pas on le dit et on fait pas semblant en critiquant ses amies. MAIS c’est intéressant à voir 🙂

    Je me demande quand même comment ils vont faire la fin avec la femme mariée et son 1er amour. Parce qu’envisager un divorce dans ce contexte, faut pas trop rêver dans un drama.
    Ce que j’attends: qu’ils nous éclairent un peu plus sur les raisons du divorce de la rousse, et sur les raisons pour lesquelles l’ado déteste sa mère. Et une scène sexy entre boucle rousse et l’autre gars.

    1. onesunnylady says:

      omg! Kim Sung Soooooooooooooooooooooooo. J’avoue. Je ne sais pas pourquoi les stylistes du drama lui ont fait ça. Mais les Coréens n’ont pas de problème à porter des baskets avec des costards. Mais j’avoue, tt fait serré sur lui… J’ai eu des flashbacks “Full House”. Les yeux ne peuvent pas dévoir, mm s’ils voudraient.

      Pour le reste, jte laisse terminer lol parce que je vais spoiler sinon…

      1. whateverwha says:

        J’ai peut-être été trop dure avec Kim Sung Soo, ça se trouve c’est son personnage qui veut ça. J’attends de voir comment il évolue.
        Baskets + costards = OK en Corée? Ah bah je savais pas 🙂
        OK, je reviendrai quand j’aurai terminé le 10ème ou le 15ème épisode!
        J’aime bien l’OST aussi!

      2. onesunnylady says:

        j’adore aussi l’OST! mais j’avoue que ça m’a fait un peu bizarre parce ce n’est pas une vrai comédie romantique puisque ce sont ts des gens bien installés dans leur vie alors… je sais pas trop comment expliquer, mais ça m’a fait un peu bizarre. Genre la musique fait un peu “trop fleur bleue”…

        Et puis ds ton premier com, je n’ai rien dit, mais comme tu en as mis en 2ème, je me limiterai à dire “UHM TAE WOOOOONG”… my love <333 comment ça m'a fait du bien de le voir comme ça après el fiasco (enfin fiasco parce que y'avait tellement de potentiel. ce gâchis…) de "Sword and Flower".

      3. whateverwha says:

        Fleur bleue? Hm, oui la chanson du générique de fin est assez légère et un peu nostalgique, j’aime bien. Je trouve que ça correspond un peu à l’ambiance musicale du drama sur des couples mariés “A Wife Credential” sur JTBC. ça me plaît bien, ça fait moins dramatique, ça fait plus vie de tous les jours 🙂 Même pour des gens qui ont la trentaine car ils ont encore cet espoir d’aimer, leurs regrets et leur vie en est bien chamboulée.

        Uhm Tae Woong…je vais me renseigner sur lui 🙂 Tu as bon goût en acteurs.

La parole est à vous

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s