K-Pop Nal avec “ça tient moi” de Lee Jung Hyun

Avec Uhm Jung Hwa, Lee Jung Hyun est probablement une des divas les plus appréciées de la fin des années 90. Remettons-nous dans le contexte musical de l’époque. Seo Taiji & Boys a popularisé la musique hybride en passant du new jack swing au métal en faisant un détour par le hip-hop et la techno dans la première moitié de la décennie. Au cours de la seconde moitié des années 1990, si la tendance idol group prend de l’ampleur et que Yang Hyun Suk tente de promouvoir le hip-hop “pur et dur”, la techno fait partie des styles musicaux en vogue. C’est l’occasion de proposer des mises en scène aux costumes tout droit sortis d’un anime qui, avec le recul d’aujourd’hui, peuvent paraître plus osés et créatifs que ce que la K-Pop lisse propose actuellement. #sorrynotsorry

Lee Jung Hyun

Lee Jung Hyun a sorti “Let’s Go My Star”, son premier album studio, le 9 octobre 1999. Bien qu’elle ait fait la promotion de “Change” (et on devra se poser pour regarder ensemble parce que ça vaut le détour), je vous propose de (ré)écouter “Ca Tient Moi”. Oui, oui, je crois bien que le titre de la chanson est en français. Ecrit par Kim Jin Ah et composé par Kang Ho Jung, la chanson est sur le thème d’une femme refusant l’idée de rupture. Elle espère que l’être aimé la retiendra aussi bien dans ses souvenirs que dans la réalité.

C’est assez mystique à écouter. Vous gagnez un cookie virtuel à chaque fois que vous repérez un “ça tient moi”.

Advertisements

La parole est à vous

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s